Jacob Roy

}
Astuces Lightroom

Cela fait maintenant plusieurs années que je travaille avec Lightroom, j'ai donc eu la chance de faire de nombreux tests, quelques erreurs, et beaucoup d'optimisation.

Dans ce coup d'pouce j'espère vous montrer mes meilleures astuces d'organisation dans Lightroom. Évidemment, je ne détiens pas la vérité infuse, je vous laisse donc vous adapter et utiliser mes recommandations à votre guise.

En gros, je veux pas me casser le bicycle! Environ tous les ans, je compare Lightroom à tous les autres logiciels de traitement: pour moi, aucun logiciel ne se compare en termes de gestion des fichiers (le panneau Library). Bien sûr, sa rapidité pourrait être améliorée, mais j'aime mieux être bien organisé et avoir le temps de prendre un café!

L'organisation commence à l'importation

Je suis dans une situation un peu particulière, car j'ai un Mac Pro à la maison, un MacBook Air et quelques fois un iMac au travail d'où je veux traiter mes photos et ne pas devoir copier mon catalogue ou mes photos à toutes les fois que je veux travailler.

Je veux du plug'n'play

Ma solution est de toujours trainer avec moi un disque externe (lien du disque) Western Digital My Passport 4To en USB3 (je n'ai pas vu de ralentissement dû à l'USB avec ce disque, comparé aux disques internes en SATA III). Sur ce disque, je garde mon catalogue Lightroom et la Library de photos dans un dossier «Lightroom». Quand j'arrive chez moi, j'utilise le logiciel ChronoSync pour faire hebdomadairement une cascade de sauvegarde de ce dossier, sur trois disques internes, dont un est synchronisé dans le cloud grâce à BackBlaze.

Croquis de ma solution de sauvegarde (presque) infaillible.

Quand j'importe des photos après une séance, je m'assure que la destination est au bon endroit, de cette façon, le tout reste bien organisé à travers tous mes ordinateurs. Dans le dossier de destination, Lightroom créé automatiquement d'autres dossiers suivant la norme ISO 8601, où les photos importées seront placées, suivant la date de capture.

La puissance des métadonnées

Lightroom est devenu incontournable grâce à ses fonctions de recherche et de classement incluses dans l'onglet Library. Il est très simple de faire des recherches par mots-clés, par caméra, etc. En fait, vous pouvez rechercher tous les attributs d'une photo. Pour que cette puissance soit utile, je vous conseille de ne garder qu'un seul catalogue (il est possible d'en combiner plusieurs), et de mettre des mots-clés utiles à chaque importation.

Les Collections permettent aussi une organisation parfaite: il est possible de faire des collections fixes, que nous modifions manuellement, mais aussi des collections intelligentes (Smart Collections), qui permettent de classer dynamiquement les photos selon un ou des critères. En fait, les Smart Collections servent un peu à sauvegarder une recherche sous forme de collection dynamique. Maintenant que vous avez tout plein de collections, il serait intéressant d'y mettre un peu d'ordre avec les Collections Sets!

Un environnement de travail bien organisé nous permet d'être plus efficaces et moins stressés!

La beauté de l'exportation

Lightroom permet aussi de nous faciliter grandement la vie lors de l'exportation des photos. Il est très facile de créer plusieurs filigranes, puis de les ajouter lors de configurations des raccourcis d'exportation.

Configuration des raccourcis exportations

Une fois ce travail fait, je n'ai qu'à sélectionner mon preset d'exportation pour que mes photos se retrouvent à l'endroit que j'ai préalablement choisi et que ses spécifications (filigrane, hauteur, qualité, nom, etc.) soient appliqués.

Sélection d'un raccourci

À vous de jouer!

Si vous avez d'autres suggestions, ou des questions sur cet article, contactez-moi!